Les règles d'un éclairage de piscine

Lecture 4 min.
Illustration electriciteguide

Une piscine est un lieu de bien-être et de détente qui se doit d'être aussi bien esthétique que pratique. Ainsi, installer des éclairages autour et dans votre bassin vous permet de sublimer votre piscine, mais aussi de sécuriser les baignades nocturnes. Toutefois, vous ne pouvez pas installer n'importe quel luminaire, tant aux abords de votre piscine qu'à l'intérieur de cette dernière. En effet, afin d'éviter tout risque d'électrisation, vous devez veiller à installer des lampes qui répondent à un certain nombre d'exigences essentielles de sécurité.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour rénover un éclairage extérieur
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Quels sont les différents types d'éclairages de piscine ?

Il existe deux grands groupes d'éclairages pour piscine : l'éclairage de piscine immergé, qui est installé à l'intérieur du bassin afin de l'éclairer, et l'éclairage de piscine hors de l'eau, qui se trouve aux abords de la piscine.

Bien qu'étant très esthétique, éclairer une piscine et ses alentours sert avant tout à assurer la sécurité des personnes.

Pour éclairer votre piscine, vous avez le choix entre différents types de luminaires :

  • Les projecteurs halogènes, qui bénéficient d'un prix attractif, mais qui ont une consommation d’électricité assez élevée
  • Les projecteurs et rubans à LED, qui bien qu'un peu plus chers à l'achat, promettent de par leur longévité et leur faible consommation, de belles économies d'énergie sur le long terme. Les éclairages LED se déclinent en blanc ou en version multicolore.
  • Les lampes solaires, qui sont écologiques et économiques. Elles sont disponibles en version à fixer au sol, ou en version flottante pour les disposer directement sur votre bassin.
  • La fibre optique, qui fonctionne grâce à un générateur diffusant la lumière d'une seule lampe sur toute la longueur de la fibre. C'est un éclairage totalement sécurisé étant donné que seul le générateur a besoin d'électricité, et que ce dernier est placé dans un endroit éloigné et protégé (un local technique par exemple). C'est aussi un éclairage très rentable puisque sa durée de vie est extrêmement longue.

Le projecteur à incandescence, de par sa forte consommation d'énergie, est aujourd'hui devenu obsolète.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

La norme NF C 15-100 électrique pour la piscine

La réglementation en matière d'éclairage de piscine vise à protéger le matériel électrique ainsi que les baigneurs. Les règles de sécurité concernant la piscine et ses alentours sont très strictes, et sont régies par la norme NF C 15-100 section 702.

Tout comme pour une salle de bain, votre piscine et son pourtour sont divisés en 3 volumes, du plus exposé à l'eau au moins exposé :

  • Le volume 0 concerne les zones les plus exposées à l'eau, c'est-à-dire le bassin et le pédiluve. Dans cette zone, seules les installations très basse tension (TBTS) sont autorisées, c'est-à-dire celles ne dépassant pas 30 V en courant continu et 12 V en courant alternatif. Concernant les luminaires, seuls ceux étant catégorisés IPX8 et IP68 sont tolérés.
  • Le volume 1 se trouve autour de la piscine, et s'étend sur 2 m de long et 2 m de haut pour une piscine enterrée, et sur 2 m de long et 2,5 m de haut pour une piscine hors sol. Cette zone très exposée à l'eau, ne tolère là encore que les appareils fonctionnant à très basse tension. Ici toutefois, les luminaires classés IPX5 et IP 67 sont autorisés.
  • Le volume 2 commence à la fin du volume 1, et s'étend sur 1,5 m de long et 2,5 m de haut. Dans cette zone, le matériel TBTS est autorisé ainsi que les luminaires IPX5 et IP67.

Quel que soit le système d'éclairage, le transformateur doit impérativement être placé en dehors des 3 volumes. De plus, l'alimentation des projecteurs doit être individuelle et protégée par un disjoncteur différentiel ne dépassant pas les 30 mA.

Pour choisir vos luminaires, vous devez également prendre en compte leur indice de résistance aux chocs (IK). En effet, les piscines étant des lieux de loisirs et de jeux parfois mouvementés, vos lampes ne sont pas à l'abri des chocs. 

Alors, afin d'éviter un éventuel accident ou la détérioration de vos projecteurs de piscine, préférez les lampes qui ont un fort indice de résistance aux chocs. Ce dernier est échelonné de 1 à 10, 10 étant le niveau de résistance le plus élevé.

Quelques conseils pour bien choisir votre éclairage de piscine

Autour de la piscine, la sécurité est de mise, c'est pourquoi il est préférable de choisir des lampes encastrées ou des margelles afin de ne pas risquer de trébucher dessus. De plus, et pour éviter les brûlures, il faut veiller à ce que les ampoules ne chauffent pas en surface. Pour un spot encastré, un projecteur LED pour piscine est donc tout indiqué. En effet, les lampes LED, en plus de vous faire bénéficier de somptueux effets de couleurs, ne chauffent pas et sont économiques.

Établir un balisage lumineux autour d'une piscine permet de la rendre visible la nuit et de réduire les risques de chutes et a fortiori, de noyades.

Lorsque vous choisissez des spots pour les abords immédiats du bassin, veillez à ce qu'ils ne soient pas trop lumineux. En effet, un spot trop puissant peut éblouir les personnes se trouvant à côté de votre piscine augmentant alors les risques de chute.

Toutefois, si vous choisissez de placer des luminaires au pied d'un mur, ces derniers devront être plus puissants et avoir un faisceau directionnel afin de créer un magnifique effet tout en fournissant un éclairage suffisant.

Un projecteur de piscine immergé, quant à lui, devra être suffisamment puissant pour ne laisser aucune zone d'ombre dans le bassin.

Enfin, si votre piscine jouxte directement votre jardin, prolongez-y l'ambiance en jouant avec des effets de lumière au pied des arbres ou des buissons proches.

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez