Tout savoir sur le compteur Linky

Lecture 6 min.
Illustration electriciteguide

Le compteur électrique communicant Linky est une évolution majeure dans le suivi et la gestion de la consommation d'électricité. Pratique et économique, il suscite toutefois de nombreuses inquiétudes quant au respect de la vie privée et aux risques pour la santé. Alors, pouvez-vous refuser l'installation d'un compteur Linky ? Comment sont gérées et protégées vos données personnelles ? Le point.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Compteur Linky : fonctionnement et caractéristiques

Depuis 2015, ENEDIS ex ERDF, a entrepris le déploiement de ses compteurs communicants Linky. Cette démarche entre dans le cadre de la loi "transition énergétique pour la croissance verte" du 17 août 2015, qui prévoit le déploiement de ces compteurs intelligents pour "permettre aux ménages de suivre et de mieux maîtriser leur consommation énergétique".

Des compteurs donc plus modernes et plus pratiques que les anciens, qui permettent à chaque foyer qui en est équipé d'avoir un meilleur suivi de sa consommation et/ou production d'électricité quotidienne.

Ce compteur intelligent fonctionne entièrement à distance. Il permet d'équilibrer l'offre et la demande énergétique en temps réel sur le réseau de distribution. Il permet aussi de ne plus avoir recours aux estimations de consommation. Et enfin, il permet de réaliser la plupart des interventions en moins de 24 heures,et ce, sans avoir à faire se déplacer un technicien à votre domicile.

D'ici fin 2022, selon une directive européenne de 2009, la totalité des foyers français et européens devrait être équipée d'un compteur intelligent. 

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Les avantages et les inconvénients de l'installation d'un compteur communicant 

Fortement décrié depuis l'annonce de son lancement, le compteur Linky voit peser sur lui bon nombre d'accusations, ce qui suscite de l'inquiétude et soulève aussi plusieurs interrogations. Ainsi, ses détracteurs lui reprochent :

  • De récolter et communiquer des données qui ne respectent pas la vie privée des consommateurs
  • D'émettre des ondes nocives pour la santé
  • D'accroître le risque d'incendie

Malgré trois points négatifs, qui sont la plupart du temps à l'origine du refus de l'installation de Linky, les compteurs communicants Linky offrent toutefois de nombreux avantages pour les consommateurs :

  • Il permet des interventions à distance, comme la mise en service, le changement de puissance, ou encore, le relevé des compteurs. Vous n'avez donc plus besoin de prendre une demi-journée pour la venue du technicien.
  • Votre consommation est calculée en temps réel. Votre fournisseur d'électricité vous facture donc en fonction de votre consommation effective, et non plus sur une estimation.
  • Vous pouvez suivre votre consommation directement sur Internet, autant sur le site de votre fournisseur que sur celui d'ENEDIS. Cela vous permet donc de mieux comprendre votre facture, et pourquoi pas, de modifier votre façon de consommer afin de faire des économies d'énergie.
  • Votre fournisseur peut vous proposer des offres mieux adaptées afin d'optimiser votre consommation d'électricité
  • L'installation du compteur est gratuite
  • Pour les maisons à énergie positive, un seul compteur suffit au lieu de deux avec les compteurs traditionnels

Le compteur Linky est-il obligatoire ?

Au regard de la loi, d'après l'article L.341-4 du code de l'énergie, vous êtes dans l’impossibilité de refuser la pose du Linky. En effet, les compteurs même s'ils sont à l'intérieur de votre logement ne vous appartiennent pas. Ils sont la propriété des collectivités locales et sont sous la responsabilité d'ENEDIS. 

Juridiquement, pour des raisons de sécurité et de vérification des appareils de comptage, vous avez obligation de laisser ENEDIS accéder au compteur électrique de votre logement.

Dans les FAQ de son site Internet, ENEDIS répond également à la question de savoir s'il est possible de refuser la pose. Voici leur réponse :

"Non. Le remplacement du compteur est indispensable et encadré par la loi. Vous ne pouvez donc pas refuser son remplacement. Les compteurs sont des outils de comptage des consommations d’électricité. Ils font partie des biens concédés à Enedis par les collectivités locales. Le compteur n’appartient pas au client. Juridiquement, le client doit à Enedis l’accès au compteur pour des raisons de sécurité et de vérification des appareils de comptage."

Source : www.enedis.fr

Vous ne pouvez donc pas, dans l'absolu, vous opposer à l'installation des compteurs communicants. Toutefois, s'il est avéré que si vous souffrez d'une forme grave d'hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, vous pouvez éventuellement être exempté de la pose du Linky. Cela doit évidemment émaner d'une décision de justice.

Aussi, si vous faites valoir le droit au respect de la vie privée, il vous est possible de refuser l'installation d'un compteur dernière génération. En effet, bien que le compteur appartienne au gestionnaire du réseau, s'il est placé sur votre propriété (et non sur la voie publique), vous pouvez vous apposer à ce qu'un technicien entre sur votre propriété, et ce, au nom du respect de la propriété privée. C'est du moins ce qu'a affirmé la ministre de la Transition écologique et solidaire en janvier 2020 en réponse à un sénateur.

Si vous vous opposez au déploiement du compteur à votre domicile, vous ne pourrez pas par la suite en cas de changement d'avis, bénéficier de la gratuité de son installation.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Quels sont les dangers et problèmes du Linky ?

Il ressort principalement deux craintes vis-à-vis du compteur électrique intelligent, qui sont le risque concernant le respect de la vie privée, ainsi que les risques pour la santé.

Linky protège-t-il vos données privées ?

En cette ère du tout numérique, la question du respect de la vie privée est plus que jamais au centre des inquiétudes. Il est donc légitime que vous vous demandiez comment sont gérées et protégées les données recueillies par Linky, et qui y a accès.

Alors, si vous vous inquiétez de savoir si avec un compteur intelligent il est possible de savoir si vous êtes chez vous et quel appareil vous êtes en train d'utiliser, ENEDIS certifie sur son site que son compteur "next generation" n'a pas accès à ce genre d'informations, puisqu’à l'instar des anciens compteurs, il se contente de mesurer la consommation globale d'électricité en kWh, sans savoir quel appareil est en train de fonctionner

Il n'a pas non plus accès à vos informations personnelles comme, par exemple, votre nom, votre adresse, ou vos coordonnées bancaires.

De plus, ENEDIS est soumise à l'obligation de protection des informations et des données de ses clients. La société se doit donc de respecter les recommandations de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté).

Enfin, les données transmises sont cryptées et stockées dans un système homologué par l’ANSSI (Agence nationale de sécurité des systèmes d’information). Le compteur est équipé d'un dispositif complet permettant d'anticiper et de détecter toute forme d'intrusion. Finalement, le système informatique est lui aussi surveillé de près, puisqu'il est régulièrement audité par l’ANSSI et qu'il possède un des niveaux de sécurité les plus élevé.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Quels sont les risques pour la santé ?

Fonctionnant avec la technologie CPL (Courant Porteur en Ligne) qui émet des champs électromagnétiques, une des raisons invoquées quant au refus d'installation du compteur communicant, est sa potentielle dangerosité pour la santé.

Mais, d'après l'Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques) et d'après les résultats d'une analyse de l'ANFR (Agence Nationale des Fréquences), les ondes émises par les compteurs Linky sont largement inférieures aux plafonds instaurés par les réglementations françaises et européennes.

Le champ électromagnétique de Linky est estimé à 0,8 volt/mètre. La limite réglementaire définie par l'ANFR est de 87 volts/mètre.

De plus, d'après ENEDIS, le compteur n'émet pas en continu. En effet, ce dernier ne transmet les informations recueillies qu'une seule fois par jour, et pendant une durée d'à peine quelques secondes.

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez