À quoi sert un sous compteur électrique dans une habitation ?

Illustration electriciteguide

Vous envisagez la pose d'un sous-compteur électrique à votre domicile ? Utilisé pour connaître précisément la consommation d'énergie d'une partie de votre logement, cet équipement électrique se positionne en aval du compteur EDF. Pour tout savoir sur ses avantages et ses différentes fonctions, pour connaître la législation française qui le réglemente et les modalités d'installation, suivez notre guide explicatif.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Qu'est-ce qu'un sous compteur ?

Un sous-compteur électrique est un compteur divisionnaire que l'on peut installer en aval du compteur EDF principal de l'habitation pour connaître précisément la quantité électrique consommée sur les circuits qu'il alimente. Elle est calculée en kWh.

Il peut s'installer autant dans le cadre d'une rénovation d'habitat que sur une construction neuve. Il se place sur le tableau électrique principal, tout comme le compteur général. Il peut aussi être équipé d'un écran à cristaux liquides (LCD). Ce qui est idéal pour suivre précisément la consommation en kW/h en temps réel. La pose d'un compteur Linky, recommandée pour la transition énergétique, est combinable pour compléter cette fonction du sous-compteur.

Il vous faudra noter qu'il fonctionne sur le même abonnement souscrit auprès de votre fournisseur d'énergie et ne nécessite donc aucunement de souscrire un abonnement supplémentaire.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Intérêt d'un sous compteur : cas d'usage et avantages

Il s'installe pour séparer deux installations électriques distinctes au sein d'un même bâtiment dans le cas d'une location d'une partie de l'habitation (studio, petit appartement) pour connaître sa consommation électrique et diviser le montant de la facture d'électricité avec précision.

Un propriétaire ne peut pas facturer à  son locataire directement l'énergie consommée, car vous pourriez être accusé de revendre de l'électricité, une pratique strictement interdite par la loi française. Sauf pour une location temporaire ou saisonnière.

Il permet en outre de mesurer précisément la consommation d'une ou plusieurs pièces de votre habitation : ces informations pourront être utilisées pour optimiser votre consommation énergétique et le cas échéant de savoir quel appareil énergivore (électroménager, système de chauffage...) remplacer pour réaliser des économies d'énergie.

Il sert également à séparer la consommation électrique domestique et professionnelle si vous hébergez vos locaux d'entreprise au sein de votre logement, et d'estimer ainsi la part déductible des charges professionnelles.

Vous pouvez aussi opter pour plusieurs sous-compteurs électriques dans le cadre d'une copropriété ou d'une colocation afin de connaître la consommation de chacun.

Enfin, la pose de ce compteur divisionnaire est une solution adaptée si vous souhaitez alimenter un réseau éloigné du compteur principal, comme une piscine ou un atelier par exemple (l'éloignement causant une chute de tension sur les câbles électriques trop longs).

Installation et raccordement du sous compteur 

Le choix entre les deux types de compteurs électriques s'effectue selon les caractéristiques de l'installation électrique et selon la puissance nécessaire à son alimentation.

Dans tous les cas, il vous faudra respecter la norme NF C 15-100 listant les obligations de sécurité électrique des personnes et des biens.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Sous compteur monophasé ou compteur triphasé ?

Les sous-compteurs monophasés sont les plus courants dans les habitations des particuliers. Installés sur les tableaux de répartition, ils couvrent une installation électrique à l'ampérage compris entre 32 A et 63 A. Ils doivent être certifiés par la norme MID.

Avec une puissance de raccordement plus importante, les sous-compteurs triphasés sont adaptés aux installations électriques nécessitant une puissance élevée, en cas d'éloignement de l'installation électrique calculée par rapport au logement ou encore si le compteur EDF est loin du logement.

Où installer un sous compteur ?

Eau et électricité ne faisant jamais bon ménage, le sous-compteur (tout comme le compteur principal d'ailleurs) doit être placé hors de tout risque d'intempéries (idéalement à l'intérieur) et d'humidité.

Afin de prévenir les risques d'électrocution, il doit être installé à une hauteur suffisante pour être hors de portée des enfants, tout en restant visible pour effectuer le relevé de compteur.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Comment installer et raccorder votre sous-compteur ?

Bien qu'il soit possible d'installer un sous-compteur soi-même, il est vivement recommandé de faire appel à un artisan électricien professionnel disposant de toutes les habilitations requises.

Cependant, si vous voulez faire ces travaux électriques par vous-même, il vous faudra préalablement vous assurer que votre alimentation est bien hors tension en coupant le courant sur le disjoncteur principal. Vous veillerez à le vérifier en utilisant un multimètre, afin de garantir votre sécurité durant toute la procédure.

Une fois que le sous-compteur est installé au mur à l'endroit prévu, suivez le plan de branchement pour le relier au panneau électrique comme suit :

  1. Raccordez un câble neutre au neutre sur le compteur EDF et un autre au neutre sur le tableau électrique.
  2. Raccordez un câble de phase à la phase du compteur EDF et un autre à la phase sur le tableau.
  3. Rallumez l'alimentation principale.
  4. Testez son fonctionnement en branchant un appareil sur le circuit concerné, le compteur doit défiler pour afficher la consommation en cours.

Prix de l'installation d'un sous-compteur 

Le prix d'achat d'un sous-compteur varie en fonction de nombreux critères dont ses dimensions, son type (monophasé ou triphasé), les options d'affichage, le degré de précision, etc. Comptez entre 25 et 100€ pour acheter votre équipement.

Si vous choisissez de faire appel à un électricien, son intervention coûte entre 100 et 200€.

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez