Faire son installation électrique soi-même : mode d'emploi

Illustration electriciteguide

Vous souhaitez faire vos travaux d'installation électrique vous-même sans faire appel à un prestataire professionnel ? C'est possible ! Cependant, le circuit électrique domestique doit répondre à des normes de sécurité à respecter scrupuleusement. Il serait dangereux d'y déroger. Nous vous expliquons toutes les étapes à suivre pour la mise en oeuvre de votre réseau électrique.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Réaliser son installation électrique soi-même ou par un professionnel ?

Légalement parlant, rien ne vous empêche de faire vous-même tous les travaux électriques de votre habitation. Néanmoins, nous ne pouvons que vous recommander de faire appel à un artisan électricien professionnel pour les réaliser de A à Z ou partiellement. 

L'électricité est une étape clé complexe de l'aménagement d'un logement et recouvre de nombreux dangers si elle est mal faite : électrocution, incendie, courts-circuits, dégradations irréversibles du matériel... Si vous souhaitez quand même les réaliser vous-même, vous pouvez au moins faire vérifier votre installation terminée et le respect des normes par un professionnel.

Dans tous les cas, un agent du CONSUEL devra passer vérifier l'installation et vous délivrer une attestation de conformité.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Installations électriques domestiques : respecter les normes de sécurité

La norme NF C 15-100 établit la liste des obligations à respecter pour une installation domestique afin de garantir la sécurité des personnes et des équipements.

A minima, il vous faudra respecter ces prérogatives :

  • Nombre et emplacement dans chaque pièce des prises électriques, prises RJ45, interrupteurs et socles DCL pour l'éclairage
  • Tableau électrique avec schéma d'installation et dispositifs de protections (disjoncteur différentiel 500 mA, disjoncteurs divisionnaires)
  • Nombre de circuits spécialisés
  • Parafoudre (s'il est obligatoire, mais il reste recommandé pour tous)
  • Mise à la terre
  • Gaine Technique du Logement (GTL).

Faire ses travaux d'électricité : les étapes à suivre

S'il s'agit d'une rénovation électrique, tout dépend des modifications que vous souhaitez apporter. Ajouter des prises de courant et des interrupteurs ? Déplacer les systèmes d'éclairage ? Refaire entièrement le tableau de répartition ? Dans tous les cas, vous pouvez vous appuyer sur les conseils ci-dessous.

Nous nous intéresserons ici principalement à une installation électrique complète sur une construction neuve, qu'il s'agisse d'un logement entier ou d'un agrandissement de maison (surélévation, extension, aménagement des combles). Vous devrez bien entendu tenir compte de la norme NF C 15-100.

Prévoyez l'installation d'un compteur de chantier pour pouvoir alimenter vos outils durant les travaux.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Faire un schéma d'installation électrique

La première étape consiste à établir un schéma complet et précis de l'installation électrique pour chacune des pièces de l'habitation à équiper. Il comprend tous les appareils nécessitant un circuit spécialisé (four, lave-linge, équipements de domotique) et les appareillages (prises de courant, interrupteurs, socles DCL). On y prévoit également le circuit de câblage et l'installation du tableau électrique pour anticiper la pose de dispositifs de protection adaptés (disjoncteur différentiel, disjoncteurs divisionnaires...). Sans oublier de tenir compte des spécificités : les pièces humides comme la salle de bain impliquent la pose d'appareillage particulier. 

Réaliser les travaux d'installation électrique : les étapes

Ensuite, commence le gros oeuvre (avant les travaux de plâtrerie et de revêtements de sol et muraux) : on ouvre les saignées dans les murs pour faire passer les gaines protégeant les câbles (phase, neutre et terre). Nous vous recommandons de faire passer les câbles dans les gaines avant de les poser pour faciliter le travail.

Puis, vous posez les boîtes d'encastrement, boîtes de dérivation et pieuvres électriques. Vous positionnez et fixez les éléments (prises, interrupteurs et socles DCL) avant de procéder au rebouchage.

Vous poursuivez par l'installation du tableau de répartition et par le raccordement de tous les appareils aux éléments de protection dans le boîtier.

Enfin, dernière étape, vous demandez le passage d'un agent du CONSUEL pour vérifier la mise en conformité de votre installation, et la mise en service par votre fournisseur d'électricité.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Le schéma électrique : comment faire ?

Il n'y a en soi rien de très compliqué si l'on est très minutieux. Vous pouvez constituer un code couleur pour vous repérer.

  1. Commencez par dessiner le plan de votre maison (si elle dispose de plusieurs niveaux, établissez un plan par étage). L'échelle doit être suffisamment importante pour faciliter la lecture.
  2. Placez le tableau modulaire et la GTL.
  3. Placez sur le plan tous les appareillages aux endroits prévus en tenant compte des normes, en respectant les différents symboles et en les numérotant (Exemple de la salle de bain : PC1, PC2, I1, DCL1...).
  4. Dessinez les circuits de câblage passant dans les cloisons, les planchers, les plafonds et les combles, sans omettre de les numéroter pour faciliter le raccordement et de préciser le diamètre et le type de câble. Ils partent tous du tableau vers chaque appareillage.

Conseils complémentaires : conservez cette numérotation pour faciliter les travaux de raccordement par la pose de scotches sur les câbles, sur lesquels vous inscrirez le numéro de la ligne tirée.

Vous avez des doutes ? N'hésitez pas à contacter un électricien professionnel.


Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez