Installation électrique dans une cuisine  : Norme et règles

Illustration electriciteguide

Installer le circuit électrique d'une maison neuve ou en rénovation requiert un savoir-faire précis et une parfaite connaissance des normes électriques en vigueur. C'est particulièrement le cas dans les pièces les plus accidentogènes que sont la salle de bain et la cuisine. Vous souhaitez en savoir plus sur les règles d'installation électrique dans la cuisine ? Suivez notre guide explicatif.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

La norme NF C 15-100 pour l'électricité d'une cuisine

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Qu'est-ce que la norme NF C 15-100 ?

 Il s'agit d'un document répertoriant la liste des obligations liées à la sécurité des personnes, des biens et appareils électriques pour garantir leur fonctionnement et le confort d'utilisation.  Il permet l'harmonisation des installations électriques dans tous les bâtiments à usage d'habitation. 

Il évolue dans le temps pour prendre en compte les avancées en matière de technologie et de sécurité.

La norme NF C 15-100 spécifique à la cuisine

En raison de la présence d'au moins un point d'eau et de la particularité des équipements branchés sur le circuit du logement dans la cuisine, cette pièce nécessite des préconisations spéciales pour garantir la sécurité des occupants contre l'électrocution et de l'installation électrique afin d'éviter tout risque d'incendie électrique, de surtension ou de court-circuit dommageable pour les équipements électriques.

La norme décline 3 catégories de préconisations techniques particulières :

  • Le nombre et l'emplacement des prises électriques
  • Les différents types de circuits électriques dédiés au branchement spécifique des équipements électriques de la cuisine
  • L'éclairage.
Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Descriptif des règles d'installation électrique dans une cuisine

Le nombre et l'emplacement des prises de courant non spécialisées dans la cuisine

D'après la norme NF C 15-100, la superficie de la cuisine détermine le nombre minimum de prises non spécialisées obligatoires :

  • 3 prises pour une surface inférieure à 4 m²
  • 6 prises pour une surface supérieure à 4 m².

L'alimentation de ces prises doit être gérée par un seul circuit dédié, et câblée en cuivre (section 2,5 mm).

Leur disposition répond également à la norme : pour 6 prises non spécialisées, 4 doivent être installées au-dessus du plan de travail, à distance de l'évier et de l'espace de cuisson (plaques ou feux). 

Pour alimenter une hotte aspirante murale, une prise supplémentaire exclusivement dédiée peut être installée au-dessus des plaques de cuisson si elle est posée à une hauteur d'au moins 1,80 mètre depuis le sol. 

La réglementation régissant l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite impose également la présence d'une prise placée à proximité immédiate des interrupteurs dédiés à l'éclairage plafonnier de la cuisine, c'est-à-dire à une distance du sol comprise entre 90 cm et 1,30 m. Cette prise peut faire partie des 6 obligatoires. 

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

L'emplacement et le nombre de prises électriques spécialisées dans la cuisine

Plus spécifiques, les prises spécialisées sont au nombre minimum de 4 dans le logement. Notez qu'un petit appartement (type studio, F1) doit être équipé par au moins 3 prises de courant spécialisées : 2 en 16 A et 1 en 32 A).

Elles sont utilisées pour alimenter vos appareils électroménagers qui ont besoin d'une plus forte puissance électrique : 

  • Les plaques de cuisson ou la cuisinière électrique, pour lesquelles on prévoit la pose d'une prise 32 A en monophasé, d'une prise 20 A en triphasé ou d'une boîte de connexion
  • Le four, qu'on alimente avec une prise 16 A
  • Le lave vaisselle, qui nécessite une prise 16 A.

Un congélateur doit être branché sur un circuit spécialisé, doté d'un dispositif différentiel (30 mA) de type F.

Quant au lave linge et au sèche-linge (qu'ils soient installés dans la cuisine, la salle de bains ou une buanderie, le principe restant le même), les alimenter implique la pose d'une prise 16 A pour chacun. Il en va de même pour installer une chaudière, un chauffe-eau et tous autres systèmes de chauffage électrique.

La hauteur réglementaire des prises installées dans la cuisine

Avec son arrivée d'eau, la cuisine peut être confrontée à une petite inondation et eau et électricité ne faisant jamais bon ménage, il convient d'installer les prises de courant à une hauteur minimale calculée depuis le sol :

  • Au moins 5 cm pour les prises électriques de 16 A
  • au moins 12 cm pour les prises de courant de 32 A.

Sans oublier que pour garantir l'accès à l'installation aux personnes handicapées, leur hauteur depuis le sol ne doit pas excéder le 1,3 mètre (tout comme celle des interrupteurs commandant l'éclairage).

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Norme pour l'éclairage de cuisine

Un point d'éclairage installé au plafond au minimum doit être prévu, mais vous pouvez multiplier les luminaires autant que nécessaire. Son alimentation électrique doit être équipée d'un dispositif connexion luminaires (DCL).

Pourquoi faire appel à un électricien professionnel ?

Il vaut mieux pour votre sécurité faire réaliser vos travaux électriques par un professionnel qualifié afin de garantir la fiabilité et la durabilité de vos installations.

Il doit être habilité et titulaire d'une garantie décennale pour couvrir le travail effectué.

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez