Réaliser une installation électrique domestique demande certaines connaissances en électricité. On parle d’installation domestique à propos des canalisations qui regroupent des tubes, des fils et câblage et les accessoires mais aussi des boites de dérivation, des liaisons équipotentielles, cela concerne aussi les appareils comme les tableaux de distribution, les interrupteurs, les coupe-circuits, les sectionneurs, les disjoncteurs et les boitiers de protection des appareils.
Pour réaliser une installation électrique domestique, il est possible de recevoir son électricité par une source éolienne, hydraulique, thermique ou nucléaire. Ensuite, dans toute installation électrique, qu’elle soit domestique ou pas, la norme NF C 15-100 est nécessaire pour assurer la conformité de l’installation, c’est-à-dire avoir une protection différentielle générale et des dispositifs différentiels à haute sensibilité (DRHS) de 30mA pour les arrivées électriques dans les pièces d’eau.

principe-dune-installation-electrique-domestique

Des éléments essentiels

Une installation électrique domestique contient des éléments essentiels tel que le compteur électrique qui va comptabiliser la consommation électrique, le tableau électrique qui se situe à l’intérieur du logement et qui va gérer les différents systèmes composant l’installation électrique domestique, le disjoncteur qui peut être de trois formes différentes (général, divisionnaire et différentiel), l’interrupteur différentiel qui va couper le réseau général domestique en cas de surcharge, les fusibles qui servent de coupe-circuits, le délesteur qui facilite la gestion de l’installation domestique et le contacteur qui active les différents équipements dont la consommation est élevée. D’autres matériels de sécurité peuvent être ajoutés à l’installation électrique domestique comme le parafoudre et le paratonnerre.

Installation certifiée

L’installation électrique domestique doit bénéficier d’un raccordement à la terre pour assurer le bon fonctionnement des dispositifs différentiels. Il faut, selon la norme NF C 15-100, sécuriser les différentes fonctions, que ce soit pour un éclairage, une prise électrique, un chauffage électrique avec des câbles qui sont protégés soit par des gaines ou alors des plinthes.