En quoi consiste le diagnostic électrique obligatoire ?

Lecture 3 min.
Illustration electriciteguide

Vous souhaitez vendre votre bien immobilier ou acheter votre future maison ? Parmi les diagnostics techniques, il en est un qui vous semble très important, le diagnostic électrique. Ce document, qui définit les normes électriques pour un bien immobilier, est-il obligatoire et comment l’obtenir ? Retrouvez nos explications dans cet article.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Qu'est-ce qu'un diagnostic électrique?

Toute personne qui veut vendre un bien immobilier doit, depuis 2009, présenter l’état de son installation électrique au futur acheteur si ce bien immobilier a plus de 15 ans. 

Pour cela, il doit avoir procédé à ce que l’on appelle le diagnostic électrique. La loi impose aux propriétaires de faire vérifier les systèmes électriques des biens pour éviter les dégâts que peut coûter une installation intérieure défectueuse. Une habitation qui n’a pas été contrôlée peut en effet être dangereuse pour ses futurs occupants. 

Le diagnostic électricité fait partie d’un dossier plus complet, le Dossier de Diagnostic Thermique (DDT), qui comporte tous les examens que le propriétaire a dû faire réaliser pour pouvoir vendre son bien. 

Ce dossier sert d’information fiable pour l’acheteur quant à la santé technique de son futur achat, et notamment l’état de l’installation électrique. Il lui donne alors la possibilité de décider, s’il y a de futurs travaux à entreprendre, s’il achète quand même le bien, de négocier le prix de vente ou éventuellement de revenir sur sa décision.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Quelles sont les habitations concernées ?

La législation relative à ce type de diagnostic spécifie que tout bâtiment à usage d'habitation qui a plus de 15 ans doit avoir été vérifié par des diagnostics immobiliers afin d’être évalué pour la mise sur le marché immobilier et d’être vendu. Cette loi est valable aussi pour les biens immobiliers qui ont une installation électrique qui n’a pas été remise aux normes depuis cette date. Mais les habitations destinées à être louées doivent aussi respecter cette loi depuis 2017.

En quoi consiste le diagnostic électrique ? Les points de contrôle

Le diagnostic immobilier dans son ensemble contrôle, au niveau électrique, 87 points de l’habitation. Pour info, le technicien ne déplace aucun meuble ou matériel lors de son intervention. 

Il s’agit d’une vérification visuelle de l’état du logement, dont les prises électriques, le tableau principal, ou les disjoncteurs, mais les appareils domestiques ne sont pas contrôlés.

Entre autres, le technicien doit s’assurer de : 

  • L’absence complète de matériel électrique abîmé ; 
  • L'existence d’une liaison équipotentielle dans la salle de bain et de la mise en place des différentes zones exigées par les normes en vigueur ; 
  • La protection des circuits électriques par un disjoncteur ; 
  • La facilité d’accès au disjoncteur principal de l’habitation ;
  • La mise en place d’un dispositif de protection contre les intensités excessives pour les matériaux conducteurs comme une moulure ou un conduit en matériau isolant ; 
  • Le positionnement d’un différentiel de sensibilité pour la mise à la terre des installations.

N'hésitez pas à poser des questions au technicien lors de sa visite, il y répondra avec plaisir.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Prix de la réalisation du diagnostic et durée de validité

Cet examen du système électrique de votre bien immobilier doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié par un organisme accrédité. Il n’est valable que pendant 3 ans à partir de la date à laquelle il a été effectué par ce technicien. 

Il devra être annexé au diagnostic immobilier au moment de la rédaction de l’acte de vente. 

Le diagnostic de votre installation électrique aura un coût variable selon la surface de la maison ou de l’appartement à examiner et selon le technicien qui vient procéder à l’opération.  Ce tarif peut varier entre 55 € et 150 €. D’éventuels frais de déplacement peuvent s’appliquer si votre habitation est localisée loin de l’entreprise choisie. C’est pourquoi il est important de faire différents devis avant de choisir un professionnel.

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez