L’organisme CONSUEL (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité) est une association reconnue d’utilité publique qui est chargée de délivrer des attestations de conformité des différentes installations électriques des habitations neuves ou de celles qui ont fait l’objet d’une entière rénovation.

Un passage obligatoire

Tout le monde est concerné par le passage du Consuel pour son installation électrique, ce que soit particuliers, professionnels, artisans, commerciaux, industriels, etc.
Pourquoi cette attestation ? Pour mettre en service une nouvelle ligne électrique, les fournisseurs d’électricité comme EDF exigent un certificat de conformité de l’installation, certificat qui donne ensuite place à une inspection par un agent de Consuel.
Ce sont près de 600000 attestations délivrées chaque année et près de 200000 contrôles : si les travaux d’électricité sont réalisés par un professionnel, le processus est plus simple car le contrôle est effectué par sondage pour 1 habitation sur 5 en logement individuel et pour près d’un tiers des logements collectifs neufs. Si les travaux, toutefois, ont été réalisés par le client lui-même, les installations sont systématiquement contrôlées dans leur globalité. L’utilisateur doit alors se rendre sur le site du Consuel et télécharger le formulaire d’attestation de conformité à remplir en s’acquittant ensuite d’une somme de 115 euros. Trois semaines plus tard en moyenne, un agent se déplace pour contrôler toute l’installation électrique par sondage pour un professionnel ou alors sur le terrain si le client a effectué lui-même tous les travaux.

En cas de non-conformité

Alors sera décidé s’il y a conformité ou pas. Si la réponse est oui, le fournisseur d’énergie pour mettre sous tension une nouvelle ligne mais si la réponse est négative, l’utilisateur devra s’en remettre aux différents points non-conformes et les modifier en conséquence pour recevoir une contre-visite de l’expert afin de lever le doute sur d’éventuels dysfonctionnements.