L'interrupteur va-et-vient : Utilité et branchement

Lecture 3 min.
Illustration electriciteguide

Matériel électrique que l'on rencontre le plus dans une habitation, les interrupteurs sont nécessaires pour allumer et éteindre les luminaires et peuvent aussi alimenter d'autres types d'appareils (ventilation, climatisation...). L'interrupteur va-et-vient est très utile pour pouvoir commander un point lumineux depuis plusieurs endroits dans la maison. Si vous ne savez pas comment choisir entre interrupteur simple, va-et-vient et bouton-poussoir, découvrez notre article. 

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Fonctionnement d'uninterrupteur simple

La fonction première est de commander l'alimentation d'un circuit électrique. Il permet d'allumer ou d'éteindre une lumière depuis un seul endroit. Il est en général placé à l'entrée de la pièce (par exemple les toilettes, la salle de bains). Il est reconnaissable à ses deux bornes : une pour brancher la phase (rouge) et une pour le neutre (bleu). 

Au niveau du branchement, la phase relie l'interrupteur au disjoncteur correspondant dans le tableau électrique via la borne L. Le neutre relie la lampe au disjoncteur. Puis on relie la borne 1 de l'interrupteur au luminaire avec un fil (en général violet) dénommé "retour lampe".

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Fonctionnement de l'interrupteur va-et-vient

Dans certaines pièces, on a besoin d'allumer ou d'éteindre la lumière à partir de deux endroits différents. C'est le cas par exemple en haut et en bas d'un escalier, aux deux extrémités d'un couloir ou encore à l'entrée d'une chambre et à la tête de lit. Cette configuration nécessite l'installation d'un interrupteur spécifique : le va-et-vient, appelé aussi commutateur.

Le commutateur, contrairement à l'interrupteur simple, dispose de trois bornes. La borne principale reçoit le fil de phase (pour le premier commutateur) ou le fil de retour lampe (sur le second commutateur) et les deux autres bornes servent à faire la navette entre les deux interrupteurs

Lorsqu'on appuie sur l'un des boutons, il ouvre le circuit et allume la lumière. On peut alors éteindre en appuyant sur le second interrupteur.

Les commutateurs peuvent être remplacés par des boutons-poussoirs, mais dans ce cas ils doivent être reliés à un module spécifique du tableau appelé télérupteur. Ce petit appareil est un relais qui permet de multiplier les points de commande.

Comment savoir quel interrupteur choisir ?

L'inconvénient des commutateurs de va-et-vient est qu'on ne peut pas avoir plus de deux points de commande. Or, dans certaines pièces, on peut avoir besoin de trois voire quatre ou plus points d'allumage ou d'extinction. On utilise alors des boutons-poussoirs qui sont reliés à un télérupteur. 

Pour choisir le bon type d'interrupteur, il faut donc savoir de combien de points d'allumage on a besoin :

  • 1 point d'allumage = interrupteur simple ;
  • 2 points d'allumage maximum = interrupteur va et vient (commutateur) ou bouton poussoir et télérupteur ;
  • 3 points d'allumage et plus = bouton-poussoir et télérupteur obligatoires.

Les commutateurs et les boutons-poussoirs peuvent être munis d'un témoin lumineux qui permet de les repérer dans l'obscurité.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Les étapes du branchement d'un commutateur

Précautions d'installation

Le raccordement d'un va-et-vient n'est pas compliqué si l'on respecte bien le code couleur et que l'on veille à bien connecter les navettes entre elles. Il faut également faire attention à bien utiliser des commutateurs (à trois bornes) et non des interrupteurs simples (2 bornes seulement).

Les circuits d'éclairage sont réalisés avec des fils de 1,5 mm² minimum et protégés au tableau par un disjoncteur divisionnaire de 10 A (maximum 16 A) et un interrupteur différentiel. On ne peut brancher que 8 points sur un même circuit.

Avant toute intervention sur l'électricité, n'oubliez pas de mettre l'installation hors tension depuis le tableau électrique.

Avant de raccorder les interrupteurs, le câblage des lampes devra avoir été effectué. Le neutre (bleu) et la terre (vert jaune) relient directement le luminaire au tableau électrique.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Le montage d'un va et vient

Il faut suivre les 4 étapes suivantes :

  1. Raccorder la phase (rouge) du boîtier de dérivation à la borne L du premier commutateur ;
  2. Connecter les fils navettes (marron ou orange) sur les bornes 1 et 2 des commutateurs ;
  3. Raccorder la phase/retour lampe (violet) sur la borne L du deuxième commutateur ;
  4. Connecter les fils navettes sur les bornes 1 et 2 du deuxième commutateur.

Le branchement d'un bouton-poussoir avec télérupteur est beaucoup plus simple. Une fois le télérupteur branché dans le tableau électrique, il n'y a plus que deux fils à raccorder sur les interrupteurs : la phase (rouge) sur la borne L et le retour (orange) vers le télérupteur sur la borne 1. Il n'y a pas de navettes.

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez