Interrupteur différentiel

Écrit par les experts

Illustration electriciteguide

Un interrupteur différentiel est un petit appareil qui va protéger les occupants et l'installation tout entière contre les éventuels aléas électriques en isolant le problème électrique, se caractérisant par la mise en contact impromptue et inopinée d'éléments en métal d’un appareil électrique. 

Un seuil de déclenchement est préconisé avec un interrupteur différentiel, souvent de 30 mA. En résumé, ce dispositif va servir à isoler un circuit électrique lorsque le courant est différent entre les deux fils du circuit

Illustration
Rénover/Faire votre installation électrique : Quel est le tarif ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
100% gratuit & Sans engagement

Rôle de l'interrupteur différentiel

En règle générale, le rôle de l’interrupteur différentiel est de détecter et de couper tout courant électrique dans les appareils qui sont alors en défaut. Ce petit appareil permet en plus d’isoler manuellement tous les circuits branchés, ce qui en fait un dispositif dit de sectionnement en cas d'arrêt de courant d’urgence. C’est pourquoi il est souvent recommandé d’installer l’interrupteur différentiel entre le disjoncteur général et les disjoncteurs divisionnaires. Grâce à sa petite manette de commande, il est possible de mettre hors tension la partie du circuit concerné. 

L’interrupteur différentiel (ID) a les mêmes fonctions qu’un disjoncteur différentiel, mais demeure moins performant que ce dernier, car il va protéger les personnes contre les risques d’électrisation et d’électrocution, mais ne va pas détecter le risque de surcharge ni même les courts-circuits. Il est à noter toutefois, à l’inverse des disjoncteurs, que l’interrupteur différentiel est équipé d’un bouton-test pour vérifier son bon fonctionnement.

Rénovation / Installation / ExtensionInstallation électrique :
Comparez jusqu'à 5 devis gratuits

Types d'interrupteurs différentiels

Il existe différents types d’interrupteurs différentiels, à savoir le type AC pour toutes les installations standard, le type A pour protéger les circuits spécialisés de lave-linge, cuisinières, plaques de cuisson et le type B qui est davantage préconisé pour des installations des courants continus comme pour une éolienne par exemple. 

Enfin, la norme NFC 15-100 impose un nombre minimal d’interrupteurs différentiels en fonction de la surface de l’habitat.

Les points à retenir

  • Qu'est-ce qu'un interrupteur différentiel ?
  • Comment détecter et d’interrompre l’alimentation électrique ?
  • Protéger une installation électrique
Illustration
Rénover/Créer votre installation électrique : Quel est le coût ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
100% gratuit & Sans engagement