Connaitre les courts-circuits pour mieux les éviter

Lecture 3 min.
Illustration electriciteguide

Même une installation domestique établie aux normes de sécurité électrique en vigueur peut présenter avec le temps des défauts et des risques pour les personnes et les appareils. Des courts-circuits peuvent se produire sur le réseau dans certains cas et mettre en danger les occupants de l'habitation. Afin de les éviter durablement, suivez notre article explicatif sur les causes et conséquences du court-circuit électrique.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Qu'est-ce qu'un court-circuit électrique : définition du phénomène

En courant alternatif ou continu, un courant de court-circuit peut se produire lorsqu'un contact impromptu s'établit entre deux points conducteurs avec une différence de potentiel. La résistance entre ces deux points étant très faible, voire presque nulle, la demande d'intensité est alors excessive et très dangereuse. 

Elle entraîne une surchauffe des câbles et du matériel concerné sur l'installation électrique. Cela arrive le plus souvent avec le fil de phase et le neutre, ou le + et le - dans le cas d'un courant en basse tension. 

En temps normal, chacun des appareils électriques branchés sur le réseau dispose d'un fil d'arrivée de courant et d'un de départ, et oppose une résistance au courant, qui passe donc à faible intensité. Lors d'un court-circuit, le courant électrique prend un "raccourci" et s'écoule sans passer par le barrage de l'appareil, d'où l'appellation du phénomène.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Les causes et conséquences des courts-circuits électriques domestiques 

Comment se produit un court-circuit ?

Un court-circuit survient le plus souvent en cas de défaut de l'isolement : les câbles conducteurs dénudés entrent en contact. Cela se produit si le câble d'alimentation électrique est abîmé parce qu'il a été écrasé sous un meuble, mordillé par un animal... 

Ils peuvent également être humides ou baigner dans l'eau suite à un dégât des eaux ou un liquide renversé près des câbles. L'eau conduit alors le courant électrique entre les deux fils et fait contact.

Hormis les défauts les plus fréquents liés à l'usure, une chaleur intense ou un produit corrosif peuvent également faire fondre la gaine de plastique qui isole les câbles.

Autre cause possible, une surcharge électrique due à un impact de foudre et à l'absence de dispositif de protection, paratonnerre ou parafoudre.

Une surtension électrique liée à une mauvaise utilisation peut aussi être responsable d'un court-circuit : par exemple, trop d'appareils en fonctionnement branchés sur une même prise (avec ou sans multiprise).

Enfin, une erreur de câblage peut produire un court-circuit.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Quelles sont les conséquences d'un court-circuit électrique dans une maison ?

L'échauffement des câbles en contact peut être responsable d'un incendie d'origine électrique, d'une dégradation irréversible des fils et du matériel ou encore d'une électrocution potentiellement mortelle pour la personne qui fait contact sur le court circuit.

On peut même observer la formation d'un arc électrique.

Les différents types de courts-circuits

Sur un réseau triphasé domestique, trois types de court circuit peuvent se produire :

  • Contact entre la phase et le neutre (court-circuit monophasé), le plus probable, arrivant dans 80% des cas constatés
  • Contact entre deux phases (court-circuit biphasé lorsque les phases sont raccordées), survenant dans seulement 15% des cas
  • Contact entre les trois phases (court-circuit triphasé), le plus rare, avec 5% des cas seulement.
Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Comment éviter les courts-circuits sur le réseau électrique domestique ?

En respectant les obligations de la norme NF C 15-100, vous protégerez efficacement votre habitat des risques de courts-circuits.

En premier lieu, il est indispensable d'équiper son logement de dispositifs électriques de protection adaptés. Un disjoncteur différentiel 30 mA sur chaque rangée du tableau de répartition est couplé à un ensemble de disjoncteurs divisionnaires pour protéger efficacement toute votre installation électrique.

L'installation d'un parafoudre et d'une mise à la terre efficience assureront votre système électrique.

Enfin, des câbles électriques bien isolés de toute source d'humidité et de chaleur (surtout dans la cuisine et la salle de bain ou la présence d'eau est dangereuse), et protégés de tous risques d'écrasement garantissent votre sécurité au quotidien.

N'hésitez pas à faire vérifier la sécurité de votre réseau électrique domestique par un artisan électricité professionnel. Il sera le plus à même de détecter les défauts des systèmes triphasés potentiels et de vous éviter les risques liés à un court-circuit.

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez