L'autoconsommation énergétique avec des panneaux solaires

Lecture 4 min.
Illustration electriciteguide

L'autoconsommation solaire vous permet de produire et de consommer votre propre électricité. Mieux, elle vous permet revendre l'électricité produite en surplus. Alors si l'idée de faire des économies et de ne plus être dépendant d'un fournisseur d'électricité vous plait, voici tout ce qu'il y a à savoir sur l'autoconsommation photovoltaïque.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Principe et fonctionnement de l'autoconsommation photovoltaïque

Le principe de l'autoconsommation est de produire de l'énergie et de la consommer directement sur le lieu de production. 

Dans le cas des panneaux photovoltaïques, les cellules photovoltaïques qui les composent (cellule en silicium monocristallin, cellule multijonction, ou cellule en silicium polycristallin), transforment l'énergie du soleil en électricité. Vous produisez alors de l'électricité grâce à l'énergie solaire (énergie renouvelable, propre et inépuisable), et vous vous en servez pour alimenter directement vos appareils électriques. 

Vous produisez ainsi votre propre énergie, ce qui vous permet de réduire la quantité d'électricité que vous achetez à votre fournisseur.

L'autoconsommation ne signifie toutefois pas forcément autonomie énergétique. En effet, les panneaux solaires ne produisent pas d'électricité le soir et la nuit. Il faut donc prévoir un complément de réseau électrique auquel vous raccorder.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Les 2 types d'autoconsommation d'énergie solaire

Celle-ci peut être soit totale, soit avec vente du surplus. 

L'autoconsommation totale implique que vous consommiez la totalité de l'énergie que vous produisez. Cela veut donc dire que vous consommez toute l'électricité que vous produisez, qu'il n'y a pas de surplus, et qu'il n'y pas forcément non plus d'autonomie totale. L'autoconsommation totale est fréquente avec les kits solaires et les installations de faible puissance, elle demande également à ce que vous soyez raccordé au réseau afin que vous puissiez combler vos besoins électriques, notamment la nuit.

L'autoconsommation avec vente partielle (ou vente du surplus), implique la revente du surplus de l'électricité produite à un fournisseur d'électricité (comme EDF OA). Vous consommez donc pour votre habitation ce dont vous avez besoin à l'instant T, et l'énergie restante est revendue. Mais là encore, ce mode de fonctionnement ne signifie pas avoir une autonomie électrique totale.

Pour être autonome avec une installation photovoltaïque, vous devez prévoir l'achat de batteries pour stocker l'énergie produite en excès la journée, afin de vous en servir la nuit, lorsqu'il n'y pas de rayonnement solaire. Toutefois, le prix des batteries reste, encore aujourd'hui, très élevé.

Comment estimer le rendement de vos panneaux solaires ?

Afin de calculer au plus juste la rentabilité de votre investissement dans un système photovoltaïque, vous devez vous baser sur le rendement possible des panneaux. Pour ce faire, vous devez estimer la puissance de votre installation ainsi que ses conditions d'ensoleillement.

La puissance maximale possible d'une installation solaire est exprimée en kWc (kilowatt-crète), et se base sur son rendement dans des conditions de laboratoire. Il faut donc savoir que sur une année entière, votre installation ne pourra pas toujours fonctionner à pleine puissance. En effet, la nuit, l'installation ne produit pas d'électricité, et en cas de mauvais temps, sa capacité de production est également réduite. Pour avoir une estimation au plus juste, vous devez donc faire une moyenne de sa capacité de production à l'année.

La production d'1 kWc équivaut à de 900 à 1400 kWh par an, en fonction de l'exposition et de votre région d'habitation.

Les conditions d'ensoleillement jouent aussi un rôle capital dans la performance de votre installation. Ainsi, pour calculer leur rendement au plus proche, vous devez prendre en compte leur orientation, leur degré d'inclinaison, et les ombrages éventuels qui surviennent en cours de journée.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Comment se passent l'installation et le raccordement ?

L'installation de panneaux photovoltaïques dure environ 3 jours. Chaque panneau solaire photovoltaïque installé sur votre toiture est maintenu par des rails en aluminium, eux-mêmes soutenus par des crochets accrochés aux chevrons. Un câble est ensuite passé de façon à relier l'installation à votre réseau domestique en faisant le moins de trous possible.

Le raccordement au tableau électrique est effectué par l'installateur, en accord avec les normes de sécurité. Il peut toutefois varier en fonction du compteur dont vous êtes équipé. Ainsi, si vous êtes équipé d'un compteur Linky, alors le raccordement est très rapide et simple. Le tarif pour la mise en service est d'environ 50€. Si vous n'êtes pas encore équipé d'un compteur Linky, alors Enedis profitera de votre passage à l'électricité solaire pour vous installer gratuitement son compteur communicant.

Combien coûte l'installation de panneaux photovoltaïques ?

Passer à l'électricité photovoltaïque est un changement qui demande un investissement financier conséquent. Toutefois, c'est un investissement qui est amorti en quelques années et qui, comme vous avez fait le choix des énergies renouvelables, vous permet de bénéficier des aides de l'état.

Le prix moyen d'une installation de panneaux solaires en autoconsommation dépend de la puissance dont vous avez besoin ainsi que de la puissance de l'équipement. Pour une installation complète, il faut compter 1000€ par m² en moyenne, soit environ 3€ le Watt.

Afin de vous donner une idée plus précise, voici la fourchette des tarifs moyens constatés, matériel, pose, raccordement et main d'oeuvre compris :

  • Pour 3 kWc : Entre 8000€ et 13000€
  • Pour 6 kWc : Entre 14000€ et 19000€
  • Pour 9 kWc : Entre 20000€ et 30000€

A ces tarifs, il vous faut retrancher les différentes aides et subventions de l'état auxquelles vous pouvez prétendre, à savoir : MaPrimeRenov (qui inclut le Crédit d'impôt), la Prime autoconsommation, la TVA réduite, l'EcoPTZ, les Certificats d’Économies d’Énergies, et les aides régionales.

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez