Quelle alimentation pour un systéme d'alarme ?

Lecture 4 min.
Illustration electriciteguide

Un système d'alarme domestique est une centrale domotique qui englobe différents équipements (détecteurs de mouvement, systèmes anti intrusion, caméras de vidéosurveillance, sirène d'alarme, spots à flashes lumineux...). En raison de sa complexité, et pour garantir son bon fonctionnement et votre sécurité dans le temps, il faut prévoir une alimentation électrique spécifique et un câblage précis.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Les différents types de câblages pour alimenter un système d'alarme domestique

L'alarme filaire est réputée plus stable comparée à l'alarme sans fil qui fonctionne à piles. Cependant, cet équipement domotique nécessite un câblage précis et de revoir éventuellement votre installation électrique pour l'intégrer sur votre circuit domestique. 

Si son installation n'est pas prévue à la construction du logement, vous devrez aussi prévoir des travaux d'encastrement pour un câblage dissimulé dans les murs (saignées, rebouchage, travaux de peinture...) ou la pose de goulottes apparentes pour faire passer les câbles (pose en saillie pour plus d'économies).

Il existe 3 types de câbles pour une alarme domestique :

  • Câble souple (plus résistant aux coupures et torsions)
  • Câble rigide (plus fragile, mais utilisé pour sa praticité d'insertion dans les différents détecteurs)
  • Câble multifonctions, ou câble multibrin (couple l'alimentation électrique au passage du signal).
Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

La norme NF C 15-100 pour le câblage d'alarmes filaires

Pour sécuriser efficacement une habitation, maison ou appartement, résidence principale ou secondaire, le câblage de l'alarme doit être en corrélation avec les prescriptions de la norme NF C 15-100. Il doit être pourvu de 4 circuits spécialisés et d'une protection différentielle spécifique installée sur le tableau de répartition. En cas de coupure de courant, de surtension, de surcharge électriques ou de court-circuit sur le réseau, celle-ci permet de maintenir l'alarme en fonctionnement.

Un câblage blindé est préconisé pour résister aux interférences électriques et au parasitage de la pollution électromagnétique et des hautes fréquences. 

Selon les équipements que vous choisissez pour compléter la centrale d'alarme (détecteur de mouvement, sirène, caméra de surveillance...), et leur emplacement dans le logement, vous opterez pour un type de câble plutôt qu'un autre.

Que contient le câble d'alarme ?

Les câbles souples multibrins contiennent 1 à 10 paires de fils, à choisir en fonction de l'usage souhaité et de la complexité de l'installation. Le plus souvent, on utilise un câble à 3 paires.

  • Câble à 1 paire de fils : employé pour les détecteurs d'ouverture, les flashes lumineux et les sirènes non pourvus d'une autoprotection ni d'une auto-alimentation
  • Câble à 2 paires de fils : utilisé pour le détecteur d'ouverture à autoprotection, les claviers à BUS des centrales filaires, les sirènes avec autoprotection, mais non autoalimentées
  • Câble à 3 paires de fils (le plus courant) : utilisé pour tous les équipements, même situés à longue distance, car il évite les chutes de tension
  • Câble à 4 paires et plus : employé pour les installations les plus complexes comme celles dotées de transmetteurs téléphoniques à plusieurs entrées et sorties.
Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Comment installer une alarme filaire dans son logement ?

La complexité de ces installations nécessite l'intervention d'un professionnel spécialisé ou d'un électricien. À moins de posséder vous-même toutes les compétences requises en matière d'électricité, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel pour garantir le bon fonctionnement de votre alarme dans le temps.

Si vous voulez réaliser les travaux vous-même, voici la procédure :

  1. Commencez par faire un plan de votre logement à l'échelle et placez tous les équipements ainsi que le circuit de câblage (pensez à faciliter les interventions et réparations futures éventuelles). Vous pourrez alors juger de leur nombre pour couvrir toutes les zones de votre habitat et toutes les ouvertures. Vous saurez quel kit d'alarme acheter et la longueur de câble nécessaire (prévoyez une marge de sécurité).
  2. Lisez attentivement la notice fournie avec le kit pour voir tous les branchements et la disposition des équipements dans les différentes zones : centrale, détecteur de fumée, caméras, détecteurs périphériques anti intrusion, flashes lumineux, système de télésurveillance...
  3. Dans le cas d'une pose encastrée, procédez aux saignées et à la fixation de chaque élément au mur. Passez les câbles dans les gaines, disposez les gaines dans les saignées et raccordez-les aux appareils.
  4. Dans le cas d'une pose en saillie, fixez les éléments muraux, placez les câbles dans les goulottes puis raccordez les appareils.
  5. Raccordez les câbles au tableau électrique sur le disjoncteur différentiel spécial et testez votre installation (rebouchez ensuite les saignées le cas échéant).

Le câblage des détecteurs de mouvement

Vous avez 2 solutions pour câbler vos détecteurs selon le niveau de sécurité souhaité. Le câblage sans autoprotection (câblage à 2 paires) : une paire est dédiée à l'alimentation en 12 V de l'appareil et l'autre à la boucle de détection. Attention, ce système n'est pas complètement sécurisé : vous ne serez pas informé en cas de désactivation du détecteur.

Le câblage avec autoprotection (câblage à 3 paires ou 2 paires + une paire de résistances) : la première paire permet l'alimentation en 12 V, la seconde la boucle de détection et la troisième (ou les résistances) produisent la boucle d'autoprotection. La neutralisation du détecteur entraîne le déclenchement d'une alarme sonore ou d'une alarme silencieuse (information transmise par SMS, e-mail...).

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Le câblage d'une sirène d'alarme

Le câblage dépend ici de la présence ou non d'une auto-alimentation.

Pour une sirène non autoalimentée, il faut raccorder un fil à la sortie sur la centrale et l'autre au + ou au - selon votre modèle.

Dans la version autoalimentée, celle-ci est équipée d'une batterie et nécessite un câblage à 3 fils pour ajouter une fonction blocage dans le raccordement afin d'éviter une sonnerie continue.

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez