Le chauffe-eau est une réserve d’eau chaude pour la production d’eau chaude domestique et il en existe différents types et modèles sur le marché actuellement, à savoir le chauffe-eau solaire, le chauffe-eau électrique ou le chauffe-eau au gaz. Selon sa consommation régulière et quotidienne en eau, selon les caractéristiques de son habitation, le choix du chauffe-eau ne se fait pas au hasard.

Types de chauffe-eau

Pour ce qui est du chauffe-eau au gaz, c’est assurément l’alternative la plus économique et la plus performante pour obtenir de l’eau chaude. Toutefois, ce type de chauffe-eau requiert un entretien annuel par un professionnel pour prévenir des éventuels risques d’intoxication au monoxyde de carbone et pour vérifier le fonctionnement des gaz brûlés.
Pour le chauffe-eau électrique, c’est une alternative pratique, qui fonctionne de façon automatique et qui demande peu d’entretien. Ce type de chauffe-eau s’installe n’importe où dans l’habitat, il est silencieux et ne dégage aucune odeur singulière. Les modèles de ce type de chauffe-eau peuvent chauffer entre 15 et 300 litres d’eau selon les besoins. Toutefois, il existe 3 différents types de chauffe-eau électrique comme le cumulus, l’instantané et le chauffe-eau à faible capacité.

Chauffe-eau solaire

Le dernier type de chauffe-eau est plus écologique, c’est le chauffe-eau solaire : c’est une solution fiable pour la production d’eau chaude car en utilisant ce modèle-ci, l’utilisateur a l’assurance de réaliser des économies d’énergie non-négligeables. Sur le plan écologique, bien entendu, il n’y a rien à redire. C’est un dispositif qui capte l’énergie du soleil : on reconnaît ce type de chauffe-eau grâce à la forme du chauffe-eau, à son panneau solaire et à la capacité du ballon. Seulement, comme pour le chauffe-eau électrique, il existe 4 variantes du chauffe-eau solaire : le chauffe-eau monobloc qui est un modèle très répandu, le chauffe-eau à thermo-siphon très esthétique, le chauffe-eau à auto-vidange et le chauffe-eau à circulation forcée.