L’installation électrique dans un jardin ne s’improvise pas et il convient au préalable de préparer son installation, c’est pourquoi il faut prévoir l’emplacement des bornes, réaliser une tranchée pour installer les câbles électriques si les branchements ne sont pas installés durablement dans la maison, installer le circuit électrique tout en respectant les normes en vigueur de sécurité émises par la norme NF C 15-100.

Exemples d’installations extérieures

Pour ce qui est de l’éclairage extérieur, il faut réaliser un schéma assez précis qui va indiquer où placer les bornes et annoter où va figurer la tranchée en prenant en considération les possibles obstacles. On prend ensuite les mesures des distances entre les spots de lumières et le corps du tableau électrique pour calculer la longueur de câbles nécessaire, puis on pose les gaines et un grillage avertisseur dessus.
Pour la tranchée, elle doit être creusée à 60 cm environ de profondeur et la largeur est à la convenance de chacun : on dépose un fond épais de 10 cm de sable, on pose les gaines avec les câbles et on recouvre le tout de 10 cm de sable et de la terre qui a été sortie. On termine l’installation avec une grille de protection.
Pour les bornes, il ne faut pas avoir oublié de sortir la gaine électrique auparavant avant de mettre dans la terre.
Pour l’élaboration du circuit électrique d’éclairage extérieur, il est impératif de couper le courant général : on viendra alors placer un disjoncteur différentiel et d’autres disjoncteurs équipés de fusibles pour assurer la protection de tous les spots lumineux. Si l’éclairage est alimenté avec du 220 volts, il faut utiliser un câble de sécurité spécifique. Si les appareils sont en basse tension, il faut les connecter à un transformateur.

Niveaux de sécurité

A noter que le niveau de sécurité pour un éclairage de jardin est IP 24 et IK07.