L’offre de contrat raccordement d’EDF, ERDF, est un accompagnement gratuit dans les démarches pour obtenir le raccordement d’un lieu au réseau électrique.
Avec ERDF, le fournisseur d’électricité accompagne et suit l’évolution du projet de chaque client en effet, le fournisseur d’énergie va aider à créer un dossier de raccordement électrique en incluant une autorisation d’urbanisme ainsi que la puissance demandée. Cette demande est transmise par le fournisseur d’énergie à ERDF qui fait alors parvenir une proposition technique et une estimation des tarifs pour le raccordement électrique. Dès lors que le devis est accepté, ERDF procède aux travaux de raccordement ainsi qu’à tous les travaux de branchement électriques.

Un contrat de fourniture d’électricité

Avec ERDF, c’est l’assurance de souscrire à un contrat de fourniture d’électricité adapté à ses besoins et d’avoir une programmation de mise en service du réseau électrique selon ses besoins et ses velléités. Il faut fournir à ERDF une attestation de conformité de l’installation obtenue auprès de l’organisme de contrôle Consuel et avoir réglé la totalité des frais de raccordement.
Pour faire raccorder sa maison au réseau électrique, ERDF va devenir un allié puissant soit en lui envoyant un dossier de demande raccordement soit en se faisant accompagner par un professionnel.
ERDF va alors s’occuper de tout ce qui concerne le réseau électrique sauf en ce qui touche les travaux de l’installation électrique intérieure et les travaux à effectuer en extérieur.

Paiement du raccordement

Finalement, ERDF va communiquer deux documents de raccordement : l’un est adressé au client où est indiqué le montant de la contribution pour la réalisation des travaux de branchements et un autre est envoyé à la commune pour obtenir l’autorisation d’urbanisme relative au projet de l’installation électrique.
Il est à noter que les tarifs sur les devis d’ERDF s’élèvent en moyenne à 60% du coût réel du raccordement, le reste étant payé par tous les utilisateurs du réseau quoiqu’il arrive (on parle alors du TURPE, tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité).