Une pieuvre électrique est un élément d’installation électrique pré-câblé qui va servir à la connexion de plusieurs appareils et du tableau électrique en même temps : c’est un boitier (de dérivation) avec des fils électriques et du gainage qui reçoit et distribue l’électricité de tous les appareils branchés  (interrupteurs, prises électriques, points d’éclairages, etc.) et qui forment l’ensemble de l’installation électrique du foyer.
On considère qu’il faut entre 4 à 5 pieuvres pour un logement de type T4 ou T5, une pieuvre par pièce en moyenne et elles sont toutes reliées au tableau de répartition. Toutefois, les boitiers de dérivations des pieuvres électriques doivent rester accessibles et c’est pourquoi on les retrouve dans les pièces secondaires comme le garage, dans les espaces de rangements comme les placards ou encore dans les combles au-dessus de l’isolation si présente.

Choisir une pieuvre électrique

S’équiper d’une pieuvre électrique chez soi offre de nombreux atouts comme le fait d’économiser du temps pour ce qui est de l’installation électrique, mais aussi de la main d’œuvre avec un gain financier de l’ordre de 30% sur l’ensemble d’une installation électrique.
Il existe différents types de pieuvres électriques que l’on peut retrouver sur le marché, aussi bien en magasin de bricolage ou sur des sites web spécialisés : on retrouve ainsi des pieuvres biocompatibles, des pieuvres étanches à l’air pour réduire les ponts thermiques et également des pieuvres hydrauliques traitées de façon à être totalement imperméables.

Des normes exigeantes

Attention toutefois ! Comme tout appareil électrique, la pieuvre électrique doit être contrôlée avant la mise en fonctionnement par un professionnel agréé pour obtenir le CONSUEL qui est une attestation de conformité pour les installations de consommation attestant d’un usage domestique. Dans le doute, il ne faut pas hésiter à contacter un professionnel en électricité sur Internet ou dans des magasins spécialisés.