En cette période de prise de conscience énergétique et pour faire des économies financières non négligeables, il est possible d’influer sur sa consommation électrique en prenant en compte certains paramètres. Toutefois, avant de commencer à réduire de façon drastique sa consommation et de manière un peu anarchique, il est important de comprendre d’où viennent ces déperditions d’énergie et d’électricité notamment.

Faire un bilan énergétique

Grâce au Diagnostic de Performance Energétique (DPE), il est possible d’évaluer la puissance du compteur électrique et d’adapter ensuite celui-ci à ses besoins pour le logement. Il faut apprendre aussi à lire son compteur électrique pour comprendre les éventuelles différences entre le montant de la facture d’électricité et sa réelle consommation.
Pour réaliser rapidement un bilan énergétique sur le plan de l’électricité et pour estimer le coût en électricité de vos appareils, il faut multiplier la puissance dudit appareil (en kilowatt/heure) par le temps d’utilisation (en heures) et enfin multiplier le tout par le prix du kilowattheure. Le résultat va permettre dans un premier temps de savoir quels sont les appareils les plus gourmands en énergie et électricité. Ensuite, il ne faut pas hésiter à bien lire les étiquettes des classes énergétiques qui renseignent sur la consommation d’énergie des appareils électriques.

Des petits gestes utiles

Il faut apprendre à maitriser sa demande en énergie avec la demande d’énergie dite MDE : c’est une façon de consommer de manière réfléchie et modérée et qui concerne notamment les installations eau fioul, au gaz et à l’électricité. Il faut savoir que 20% de la consommation énergétique de la France va dans l’électricité et que cette part semble grossir invariablement. Des moyens sont donc disponibles, en voici quelques uns pour maitriser sa consommation électrique : pour l’éclairage, il faut éteindre chaque pièce que l’on quitte, il faut éviter les ampoules halogènes et choisir de ampoules basse consommation, il faut laisser entrer le plus de lumière naturelle. Pour le chauffage, il faut éteindre les radiateurs dans les pièces inoccupées et garder une température de 19° tout au plus même l’hiver. Pour les appareils électriques, il faut tous les éteindre plutôt que de les laisser en veille, il ne faut pas utiliser en même temps le lave-linge, le lave-vaisselle, notamment taux heures de haute consommation.