Tous les appareils électriques sont désormais équipés d’une étiquette reconnaissable avec ses différentes bandes de couleurs (du rouge au jaune) avec leur lettres (A jusqu’à F) qui indiquent la consommation d’énergie de chacun des appareils. Cet étiquetage permet de connaître l’efficacité énergétique de l’appareil électrique.

Codification de la classe énergétique

Un code et une couleur sont associés pour assurer le meilleur rendement à l’appareil électrique. La lettre A++ indique un excellent rapport qualité/prix, un appareil avec un excellent rendement tandis que la lettre G (couleur rouge) indique un appareil qui consomme beaucoup et est par conséquent très peu économique. Sur ces étiquettes, il y a également la consommation en kilowattheure par an de l’appareil, son efficacité, sa capacité et le bruit (en décibels) qu’il émet lors de son fonctionnement.
Cette classe énergétique concerne tous les appareils électroménagers (réfrigérateur, lave-vaisselle, congélateur, lave-linge, four, climatiseur, ampoule électrique).
On sait maintenant que les appareils de classe A et classe B sont peut-être plus chers à l’achat mais permettent de faire de précieuses économies sur les factures d’eau et d’électricité.
La classe énergétique a été mise en place par l’Union européenne pour obtenir des précisions sur le rendement énergétique global des appareils électriques. Ainsi chaque appareil peut renseigner sur ses performances globales, sur sa consommation d’énergie, sur sa puissance frigorifique, sur le rapport d’efficacité énergétique, sur le type d’appareil froid, sur l’efficacité en mode chaud, sur le niveau sonore dégagé, sur l’énergie absorbée et l’énergie consommée.

Une valeur indicative

Il est à noter que l’étiquette énergie européenne se base sur le principe de l’auto-déclaration et que les fournisseurs sont responsables des valeurs qui figurent sur l’étiquette. Pour mieux connaître de quoi il en retourne sur ces classes énergétiques, les fournisseurs mettent souvent à disposition une documentation technique.
Les appareils électriques porteurs de labels européens font partie de moins gourmands en énergie avec une consommation réduite de 60% et sont également les moins bruyants.